Limites de la recyclabilité

Les flux collectés et recyclés

En Belgique, les emballages ménagers suivants sont collectés via le scénario de Fost Plus : les papier-carton, les emballages en verre creux, les bouteilles en plastique, les emballages métalliques et les cartons à boisson. 

Pour organiser le recyclage d’un flux d’emballages, les critères sont les suivants :

  • Avoir des filières de recyclage durables et une demande constante pour le matériau considéré. 
  • Avoir des quantités suffisantes du matériau considéré
  • Pouvoir donner un message de tri simple et continu dans le temps aux citoyens
  • S’assurer que le système soit le plus efficient possible au niveau financier et environnemental.

Pourquoi ne pas collecter et recycler d’autres plastiques que les bouteilles ?

  • Les emballages autres que les bouteilles sont pour la plupart souillés, souvent complexes (différents matériaux dans un même emballage), de compositions variables (plusieurs possibilités de plastiques pour un même type d’emballage) et disponibles en faible quantité.
  • Il existe très peu d'autres filières de recyclage plastique 'post consommateurs'.
  • Le bilan environnemental de la collecte, du tri et du recyclage éventuel de ces emballages est négatif par rapport à une incinération avec récupération d’énergie (la Belgique traite ses déchets ménagers non triés par incinération).
  • Il faut pouvoir donner un message de tri simple et continu dans le temps aux citoyens
  • Les solutions de recyclage n’existant pas pour toutes les qualités de plastiques, la motivation des citoyens serait mise à mal s'ils apprenaient que beaucoup d’emballages triés ne sont en réalité pas recyclés.
  • Le coût supplémentaire, répercuté sur l’ensemble du système, serait énorme et disproportionné par rapport aux quantités recyclées en plus.

 

 Produits dangereux   Cas des petits déchets toxiques et corrosifs :

Les emballages ayant contenu des substances toxiques, des produits déboucheurs, des détartrants corrosifs pour toilettes ou des huiles de moteur ne sont pas autorisés dans les PMC.

 

Évolutions possibles

Les informations contenues sur ce site tiennent compte des scénarios de collectes actuellement en place en Belgique et des filières de recyclage existantes en Europe. Ces données peuvent évoluer suivant les innovations technologiques et l’évolution des marchés de matières premières secondaires. La recyclabilité d’un emballage pourra donc aussi évoluer.